Printemps de mai.

Tout est bien dans le meilleur des mondes?

Maiis je saiis pas moi! Je voudrais me prouver que c’est vrai.

Classé dans : Non classé — 20 janvier, 2009 @ 7:40

Faire comme si, alors que non? Si? Bon bon.

Sa me sappe le morale, je devient antipathique, ca veut dire que sa me touche plus que je ne me laisse le croir? olaaa…C’est toujours compliqué! C’est lassant! Je suis lassante.

« Je m’aime. »

Classé dans : Non classé — 18 janvier, 2009 @ 8:48

Se soiir positivons!

Classé dans : Non classé — 15 janvier, 2009 @ 5:49

Tous s’éstompent, les bons comme les mauvais
Souvenirs aux couleures délavées
Je gueris de ma follie, de mes douleures
passées et injustifiées.
Oyé!

Passer mes bacs blancs sans ouvrir un cahier, ca c’est OYé!!

Everyday Is Exactly The Same – Nine Inch Nails

Classé dans : Non classé — 6 janvier, 2009 @ 9:00

Quand changerons nous enfin cette satanée routine?
Qui va qui va et qui bouffe mon temps
et mon présent qui devient déprimants souvenirs.
Regrets d’un passé proche non utilisé, non usé,
comme on use si bien quand on est heureux.

I believe I can see the future
Because I repeat the same routine
I think I used to have a purpose
And then again that might have been a dream
I think I used to have a voice
Now I never make a sound
I just do what I’ve been told
I really don’t want them to come around, oh no
Every day is exactly the same
There is no love here and there is no pain

Le grand secret, ou son ignorance ou encore mon honneur malgré ma souffrance. Au choix!

Classé dans : Non classé — 5 janvier, 2009 @ 7:52

Quelque part ca me rassure, ma douleur n’étaient pas illégitime. Je ne suis pas coupable d’avoir psycoté pour rien, vu le mal ou tout allais comme il aurait du aller. Parce que non il n’a pas fait au mieux, et je n’aurais jamais du le savoir. J’ai beaucoup espéré, imaginé, idéalisé un certain avenir incertain avec lui. Quand je ferme les yeux il est là, me regardant innocemment et moi là qui lui fait comprendre pourquoi moi je souffre encore. Je lui cherche une excuse, je me cherche des explications. Tout sa je le comprend mieux, mais pas parfaitement., je hais l’ignorance, l’ignorance source de savoir chez Socrate. N’importe quoi.

Toujours des pavés pour extérioriser,
j’aime à penser que je ne suis pas seule.
Je ne le suis pas.

 

Grand bien me fasse car se qui ne tue pas rend plus fort non?

Classé dans : Non classé — 4 janvier, 2009 @ 8:27

 

 Regrette c’est tout se que je te souhaite

Un sourire peint mon visage, un sourire appareillé et forcé. (dure de l’écrire!)

Classé dans : Non classé — 4 janvier, 2009 @ 8:14

Il m’est bien difficile de pancer mes plaies béantes
Tout est encore si présent, l’entourage, lui, ses conquêtes
Mais c’est plus facile maintenant parce que je m’arréte de pleurer plus facilement.
Parce que pour moi il n’en vaux plus autant la peine, mon éstime pour lui s’éstonpe
Meme s’il reste encore bien fort. Grand paradoxe de ma vie actuelle
Tout pour l’accuser, bien peut pour lui faire payer, meme dans mon fort interieur.
Je ne m’en prend qu’a moi meme qui pense beaucoup trop a se qu’il n’est pas.
Des preuves j’en ai une tonne. Mais quoi? Rien, et voilà.

-Tu ne me doit rien, et moi j’en n’est plus rien a faire de toi. C’est se que je lui aurais dit.  Oui sauvons les apparences!

Bonne année 2009.

Classé dans : Non classé — 1 janvier, 2009 @ 3:33

J’aime pas se 09, mais il a intérêt à me porter chance, marre des plans galères, marre des déceptions. Bonne année a moi, bonne année à vous population. Que cette année soit l’une des meilleures avec toutes celles qui suivront! Enterrons donc ces années de malheures, passons à demain, éspérons toujours des jours encore plus beau qu’ils ne le sont déjà, que cette année nous montre donc qu’elle vaux la peine d’etre vécut à fond.

Cassé en deux.

Classé dans : Non classé — 27 décembre, 2008 @ 12:58

Une partie de moi me dit que je ne devrais pas lui en vouloir. Lui il a juste fait pour le mieux : C’est a dire vivre sa vie, non pas dans le passé mais vers l’avenir. Ce que moi, j’ai du mal a faire, beaucoup de mal a faire. C’est comme ca, oui, il a beau être un coureur de jupon, il a du succé et en profite, en soit il n’y a absolument rien de mal dans tout ça. On a rompus, vite et clairement, gentiment. Je comprend presque, je comprenais jusqu’a se que je m’attache. Pourquoi? Je ne sais, c’est mon coeur. Merci Freud. Enfin voilà, il faut tourner la page, comme lui. Il restera toujours un grand point d’interrogation pour moi, est ce qu’on aurait put être bien ensemble? Est ce que sa aurait put durer? Je ne le saurais jamais, de même qu’en pense t’il aujourd’hui ?Idem seul lui le sait. J’ai beau répéter mainte et mainte fois que je le hais, mais c’est faux, absolument et irrévocablement faux. Peut être qu’il n’a pas été tout a fait sincère, peut être qu’il sait un peu joué de moi? Pourtant je n’avais pas doutée de lui sur l’instant, aveugle? Qui sait? Se qu’il m’a confié, loin d’être des mensonges de pense. Je pencherais plus vers son caractère…Un coureur. Un trait de caractère que je n’ai pas connu, qui m’a surprise, pourtant sa concorde très bien avec ces dires. Non je ne lui en veux pas. C’est comme ca. Il restera malgré tout un point de souffrance pour moi, des souvenirs peux nombreux a la fois mémorables et torturants.
Passé a autre chose, la clé. Mais c’est dure puisque je n’est connut que lui, aussi court que ca a put être. Au fond jusqu’a maintenant je n’est vécu que dans l’attente d’un peu être, d’un espoir que j’ai crus apercevoir. Ca fait mal de voir que c’était faux, que ce n’était pas pour moi. Il a des dit des choses qu’il n’aurais pas du, il n’aurait pas du continuer à me draguée comme il l’a fait, parce que que moi je suis stupide peu être qu’il ne le sait pas? Que les apparences soit sauvent, tout ça, il ne le sait pas. « Je ne veu pas que tu souffre » « Maiiis noon pff »….

Ma prière du soir!

Classé dans : Non classé — 24 décembre, 2008 @ 12:26

A y penser autant, je ne cherche qu’à me rassurer.
A les descendre comme je le fait je ne fait que perde mon estime…
Me rendre pathétique!

Faite que je ne le revois plus jamais,
Faite que je l’oublis vite fait,
Faite que tout suive son cour
Sans emmerdeurs de son genre !

Qu’en pense t-il lui après tout? C’est bien la question,
Il reste un fantôme, souvenir douloureux, interrogations plein la tête.
Il n’est pas là, il ne fait rien, ne dit rien. C’est comme s’il n’éxitais pas.
C’est comme s’il n’existait que dans ma tête, me torturant sans cesse.

Sauf que non, il y a des temoins…son avenir sans moi, mon avenir sans lui.

12
 

my simple life |
Ma vie, mes envies ... Mes ... |
A la recherche du bonheur |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Histoire sans fin à suivre...
| temoignage de femmes
| SOS BONICHE